Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

-Comet 67P on 3 August 2014

La sonde Rosetta tourne autour de la comète à environ 100 km d'altitude

Avec la mise en orbite réussie de la sonde spatiale de l'ESA autour de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko, le 6 août 2014 s'inscrit désormais parmi les grandes dates de l’exploration spatiale.

Il aura fallu dix ans et demi d’un interminable et périlleux voyage de 6,4 milliards de km à travers l’espace pour que Rosetta réussisse l’extraordinaire exploit de devenir le premier objet artificiel à se placer en orbite autour d’une comète. Par le passé, de précédentes sondes ont ouvert le chemin vers les comètes. On pense bien entendu à Giotto, mais celle-ci n’a fait que survoler Halley en 1986 puis ensuite la comète Grigg-Skjellerup en 1992. Il y eut encore la sonde de la NASA Stardust qui parvint cependant à capturer des particules dans la queue de la comète Wild 2 en 2004. Que sait-on de 67P ? Les images prises montrent que le noyau de la comète serait constitué de deux parties distinctes lui donnant la forme d’un canard ou même encore d’un champignon. C’est au choix… Actuellement à 100 km d’altitude, Rosetta devrait même resserrer son orbite à seulement 30 km. Tout dépendra bien entendu de l’activité de la comète. Mais compte tenu de sa proximité avec sa cible, ce vaillant vaisseau spatial nous fournit déjà des vues d’une extraordinaire netteté et devrait nous en apprendre davantage sur la nature de la comète. Toutefois, comme l’a déclaré Jean-Jacques Dordain, le Directeur général de l’ESA : « C’est maintenant que les découvertes vont commencer… ». Le meilleur est donc à venir doit-on comprendre.

L'atterrisseur Philae doit pouvoir faire des prélèvements jusqu'à 23 cm de profondeur 

Objectif 11 novembre

En effet, car en coulisse, un objectif encore plus ambitieux est en préparation, puisqu'il ne s’agit ni plus ni moins que de préparer l’atterrissage du petit lander Philae pour le 11 novembre prochain. Le futur site, où le petit vaisseau devra se poser, devrait être retenuj en octobre parmi une sélection de cinq. Par ailleurs, comme nous l’évoquions dans ces colonnes en janvier dernier*, l’objectif de Philae est de réaliser des analyses in situ et surtout des forages pouvant aller jusqu’à une profondeur de 23 centimètres.

Si ce nouveau chapitre de la mission Rosetta s’est révélé parfait, le suivant, quant à lui, promet donc d’être encore plus passionnant…

Antoine Meunier

 

 

 

 

Crédit photos : ESA/Rosetta/MPS for OSIRIS Team MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM/DASP/IDA-ESA/ATG/Medialab

Crédit vidéo : ESA

Contacts

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr

lachroniquespatiale@gmail.com

 

 

 

 

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr/2014/01/réveil-réussi-pour-rosetta.html

 

 

 

 

 

Attention, « LCS » revient en septembre. Très bonnes vacances à tous. Je tiens également à vous remercier pour votre fidélité.

 

 

 

©                                           La Chronique Spatiale (2014)

Il était une fois….

Tag(s) : #Vols habités-Exploration

Partager cet article

Repost 0