Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Photo

"Nous sommes sur tous les fronts (de la science)", a indiqué Jean-Yves Le Gall

Jean-Yves Le Gall, président du CNES recevait jeudi matin la presse. Au menu de ce rendez-vous, figuraient notamment les missions scientifiques en cours présentées par Fabienne Casoli et Michel Viso.

Cette rentrée spatiale est bien sur dominée par la mission Rosetta puisque le 11 novembre prochain arrive le point d'orgue de la mission. L’atterrisseur Philae tentera une descente sur une trajectoire balistique pour aller s'agripper sur le sol de la comète de Churyumov-Gerasimenko. "A l’heure actuelle, le principal défi des chercheurs est de continuer à affiner le champ de gravité de la comète", souligne Michel Viso, responsable exobiologie du CNES. Puis, si tout se passe bien, Philae devrait donc se poser sur ce sol encore inconnu pour une mission dont on espère qu’elle puisse durer quelques mois. Toutefois, personne ne peut prévoir l’activité de la comète au cours des prochaines semaines.

Michel Viso a également exposé les grandes lignes de Mars 2020. Cette mission d’exploration martienne pourrait rejoindre la planète rouge vers 2021. La grande question à laquelle tentera de répondre Mars 2020 est la suivante : une forme de vie a-t-elle pu démarrer voir exister dans Les Sables de Mars ? L’instrument Supercam, développé sous  la maîtrise d’œuvre du CNES, doit permettre d’apporter un début de réponse en se lançant à la recherche de traces biologiques. Par ailleurs, un prélèvement d’échantillon est planifié pour être stocké en vue de son éventuel retour vers la Terre. « Il s’agit d’un premier pas avant le retour d’échantillons », indique Michel Viso. La livraison de Supercam au JPL est programmée pour 2018.

 

MSL on Mars

Mars 2020 reprendra le design du rover Curiosity

Innovation

Autre mission,  à caractère astronomique cette fois-ci : SVOM. Prévu pour 2021, ce satellite réalisé en coopération avec la Chine dont la vocation sera de détecter des sursauts gamma. Il s’agit d’émission de rayonnement du à l’explosion d’une étoile pouvant jusqu’à « vingt fois supérieure au Soleil », rappelle Fabienne Casoli, Directrice adjointe en charge de la direction scientifique. L’accord relatif à cette mission a été signé le 2 août dernier entre Jean-Yves Le Gall et Xu Dashe, Administrateur de l’administration spatiale chinoise (CNSA). Les instruments et la partie sol sont sous la responsabilité de la France tandis que la Chine.

ATV3.jpg

L'ATV-5, ici le Georgio Amaldi (ATV-3), restera amarré à l'ISS jusqu'en janvier

Ultime volet : celui du vol habité avec le vaisseau cargo ATV. Le tout dernier exemplaire, le Georges Lemaitre, restera à poste jusqu’en janvier. Après avoir transporté très exactement 6602 kilogrammes de fret sur l’ISS, il sera ensuite désorbité en suivant un angle de rentrée plat. La station devrait suivre un profil de rentrée similaire une fois son exploitation terminée. Au total, le programme aura comporté cinq exemplaires, il a montré que trois cultures peuvent contribuer à un même programme (européenne, américaine et russe). Mais surtout, Il a permis au vieux continent d’acquérir un savoir-faire dans le domaine du vol habité. Savoir-faire qui va être transféré sur le module de service de la capsule Orion.

Que ce soit donc sur le vol habité, l'astronomie, l'exploration, et malgré l'échec de Galileo en août, "...nous sommes sur tous les fronts, nous accumulons les succès, indique Jean-Yves Le Gall. Le bilan de la période estivale étant à cet égard éloquent. Et nous avons la ferme intention de poursuivre dans cette voie..."

 

Antoine Meunier

 

 

Crédit photos : Antoine Meunier/JPL/NASA

Crédit vidéo : ESA

Contact

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr

lachroniquespatiale@gmail.com

 

 

(Dernière mise à jour : 20/09/14)

 

 

©                                           La Chronique Spatiale (2014)

C'était le 12 août dernier. L'ATV Georges Lemaitre, s'amarrait à la Station spatiale internationale.

Tag(s) : #Corporate

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :