Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lancement réussi à 22h01 pour l'Expedition 42

Après un décollage sans histoire depuis le cosmodrome de Baïkonour, le Soyouz TMA-15M a rejoint la Station spatiale internationale dans la nuit de dimanche à lundi à 3h49, heure de Paris. Deux astronautes et un cosmonaute composent cette nouvelle rotation d’équipage du complexe orbital dont une représentante de l’ESA.

Après le tourbillon médiatique de la semaine dernière avec la mission Rosetta et l’atterrissage de Philae, largement relayé par l’Agence spatiale européenne (ESA), on en oublie qu’une nouvelle rotation de Soyouz a pris le chemin de l’ISS depuis le cosmodrome de Baïkonour. L’arrivée de Philae sur la comète Tchoury a été un tel succès qu’elle nous a fait un peu oublier le reste de l’actualité spatiale. Même si les vols habités vers l’ISS sont à présent rentrés dans les mœurs, envoyer un équipage de trois personnes à 400 kilomètres d’altitude reste quand même une chose peu banale. Surtout quand il faut rejoindre un engin aussi grand qu’un stade de football se déplaçant à plus de 28 000 km/h autour de la Terre. Alors retenons que parmi les trois nouveaux résidents de l’ISS, de l'Expedition 42, se trouve Samantha Cristoforetti, astronaute italienne de l’ESA qui succède à l’Allemand Alexander Gerst pour une mission de six mois. Elle est également la première européenne à séjourner dans l’ISS depuis Claudie Haigneré en 2001.

L'équipe du Soyouz TMA-15M, ici à l'entraînement, de gauche à droite Terry Virts, Anton Shkaplerov et Samantha Cristoforetti 

Troisième des nouveaux astronautes

Pour ce vol, Samantha Cristoforetti est accompagnée par l’Américain Terry Virts (2nd mission après STS-130) et Anton Shkaplerov (2nd vol après l’Expédition 29). Ce nouvel équipage doit rejoindre l’ISS en six heures après avoir réalisé quatre orbites autour de la Terre. Mademoiselle Cristoforetti est la troisième des nouveaux astronautes de l’ESA de la promotion de 2009 à voler après son compatriote Luca Parmitano l’an dernier et Alexander Gerst qui vient récemment de rentrer sur Terre. Nom de code de cette nouvelle mission habitée européenne : Futura. Une mission de plus pour préparer l’avenir des vols habités. Cependant, à voir la Chine préparer le terrain de ses futurs vols habités vers la Lune, sans doute pour la prochaine décennie (après la mission Chang’e 5-T1 notamment), une question se pose quand même : à quand une future mission habitée occidentale au-delà de l’orbite basse ?

Antoine Meunier

 

 

 

Crédit photos : NASA TV/NASA/Viktor Ivanov

Crédit vidéo : NASA TV

Contact

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr

lachroniquespatiale@gmail.com

 

(Dernière mise à jour : 24/11/14 23h49)

 

©                                            La Chronique Spatiale (2014)

En route vers l'ISS, Samantha Cristoforetti, Terry Virts et Anton Shkaplerov quelques instants avant le lancement puis le décollage...

Tag(s) : #Vols habités-Exploration

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :