Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Permalien de l'image intégrée

Le Falcon Heavy, le prochain lanceur réutilisable ?

Le 10 janvier, Space X est passé à un cheveu d’une vraie première : ramener en douceur le premier étage de son lanceur Falcon 9 sur une barge d’atterrissage positionnée en pleine mer. Mais l'ambition de la firme d'Elon Musk, c'est bien de pouvoir récupérer un jour la totalité de son lanceur comme en témoigne l'impressionnante vidéo récemment mise en ligne.

Ramener l’intégralité d’une fusée afin d’être réutilisée pour d’autres missions n’est pas une idée nouvelle. Avec un total de 135 missions sur trente ans, la navette spatiale en est le premier exemple concret. Mais l’entièreté de l’ensemble n’était pas complètement récupérable. L'orbiteur revenait se poser au sol à la manière d’un avion. Le gros réservoir externe se désintégrait dans l’atmosphère après utilisation. Et si après leur descente sous parachute les boosters à poudre (SRB) étaient récupérés, leur réutilisation restait soumise à des contraintes d’entretien qui ont contribuées à gonfler le coût des missions de la navette.

Presque quatre ans après l'arrêt du Shuttle, Elon Musk entend bien prouver que récupérer les éléments d'une fusée pour le lancement suivant - y compris la future capsule Dragon V2, dont le premier vol habité est espéré pour 2017* (annoncé il y a quelques jours) - est une solution viable techniquement et économiquement pour, à terme, faire baisser les coûts d'accès à l'espace. La récente et très spectaculaire vidéo institutionnelle de la société montre les nouvelles ambitions de Space X. Lors de son premier tir, on voit les deux boosters et le corps central de la future Falcon Heavy faire purement et simplement un demi tour parfait dans l'espace après avoir placé l'étage supérieur et la charge utile en direction de l'orbite. Les trois éléments reviennent ensuite se poser à leur point de départ. Un comportement qui rappelle la fusée de Tintin.

Le premier vol de Dragon en version habitée est attendu pour 2017

Une nouvelle brèche

De quoi révolutionner le petit monde de l’astronautique qui fonctionne sur le même principe depuis Spoutnik ? Pas obligatoirement. Mais c’est justement en s'orientant dans une nouvelle direction et en étant prêts à prendre des risques dans les domaines de la recherche et du développement, quitte à se casser les dents, comme il y a trois semaines lors du lancement de la capsule Dragon CRS-5, que l’on peut peut-être espérer voir s'ouvrir un jour une nouvelle brèche de l’astronautique. Et qui sait, par la suite envisager le futur qui nous permettra de bénéficier d’un accès à l'espace qui soit meilleur marché.

Space X réussira-t-elle à récupérer un lanceur en totalité comme le laisse entendre la vidéo ? Des étapes restent néanmoins à franchir. La première, c'est le nouvel essai de récupération du premier étage de Falcon qui est programmé le 8 février pour le lancement du satellite environnemental DSCOVR. Mais avec les ambitions qui caractérisent Elon Musk et Space X, tout est désormais possible.

Antoine Meunier

 

Crédit photos : Space X

Crédit vidéo : Space X

Contact

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr

lachroniquespatiale@gmail.com

 

*Selon spaceflightnow.com, le premier équipage à voler sur Dragon effectuera un amerrissage sous parachutes mais n'utilisera pas le système de rétrofreinage envisagé sur la version habitée de la capsule et ne sera pas certifiée pour être réutilisée.

 

 

 

©                                 La Chronique Spatiale (2015)

Une vidéo très rock and roll pour un futur lanceur réutilisable...

Tag(s) : #USA

Partager cet article

Repost 0