Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Prise le 1er mars, cette vue prise par Dawn dévoile un croissant de Cérès qui évoque la Lune

Après l’astéroïde Vesta en 2011, la sonde Dawn poursuit son périple dans la Ceinture des Astéroïdes. Par un tweet laconique, le vaisseau à propulsion ionique de la NASA a ainsi lui-même annoncé, vendredi à 12h39 GMT, s’être mis en orbite avec succès  autour de son ultime destination.

Pour la première fois dans l’histoire de l’exploration spatiale, une sonde se prépare à étudier en détails une planète naine. A propos, c’est quoi une planète naine ? En astronomie, il s’agit d’un objet du Système solaire de classe intermédiaire entre une planète et un petit corps. L’UAI ne reconnaît pour l’heure qu’un club très fermé de cinq objets répondant à cette appellation d’origine contrôlée : Makémaké, Hauméa, Eris, Pluton – que New Horizons doit survoler le 14 juillet -, et Cérès, (d’autres corps comme Sedna ou Charon seraient susceptibles d’intégrer le club). Voilà pour le décor.

Après un périple de plus de sept ans et 4,9 milliards de kilomètres, Dawn commence à présent une mission qui va s’étaler sur seize mois. Pour les scientifiques du Jet Propulsion Laboratory à Pasadena, Cérès pourrait donc nous apporter de précieux indices sur la formation de notre Système solaire.

replace with text from advisory

 

D'étranges lumières…

Ainsi, la sonde devrait notamment nous apporter des réponses sur l'origine des deux mystérieux points lumineux blancs à la surface révélés par les récentes prises de vues. Un fait qui n’a pas de précédent sur aucun autre corps déjà exploré dans le Système solaire. De quoi s’agit-il ? Pour l’instant, nul ne le sait mais les responsables de la mission envisagent néanmoins la piste des cryovolcans. Les cryovolcans n’éjectent pas de lave mais des éléments volatils comme l’eau ou l’ammoniac par exemple. Une hypothèse qui reste, cependant, encore à confirmer. Pour affiner les observations, l’orbite de Dawn va être progressivement descendu d'abord à 13 500 kilomètres. Parmi ses objectifs, la sonde doit déterminer la composition de Cérès. En novembre, elle sera abaissée jusqu’à 375 kilomètres d’altitude. De quoi nous en apprendre encore plus sur la structure tourmentée de cette petite planète de 950 kilomètres de diamètre. 

Antoine Meunier

 

 

 

 

Crédit photos : NASA/JPL-Caltech/UCLA/MPS/DLR/IDA

Crédit vidéo : JPL

Contact

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr

lachroniquespatiale@gmail.com

 

 

 

 

 

 

©                                                       La Chronique Spatiale (2015)

Dans cette compilation, le JPL montre les manoeuvres réalisées par Dawn pour sa mise en orbite autour de Cérès

Tag(s) : #Exploration

Partager cet article

Repost 0