Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Soyuz TMA-16M launch

Lancement réussi pour le Soyouz TMA-16M de l'Expedition 43

Un peu moins de six heures après son décollage, le Soyouz TMA-16M s'est amarré cette nuit à la Station spatiale internationale à exactement 1h33 GMT. A bord, se trouvaient Gennady Padalka ainsi que Mikhaïl Kornienko et Scott Kelly, les deux hommes qui vont séjourner pratiquement un an (350 jours) sur l’ISS.

C’est un défi inédit qui commence dans l’histoire de la Station spatiale internationale. Lors d’une présentation de la mission en décembre dernier à l’Unesco, Scott Kelly déclarait  : « ce qui est enthousiasmant c’est que nous allons pouvoir aller au-delà de ce que nous avons fait jusqu’à présent ». D’une part parce qu’en termes de durée, c’est en effet la première fois qu’une mission aussi longue commence sur l’ISS. Cependant dans les années 90, les Russes ont, à trois reprises, effectué des missions d’au moins une année sur Mir. Le record du vol le plus long reste celui de Valeri Polyakov avec 437 jours passés en orbite entre 1994 et 1995. Ce n’est donc pas un domaine complètement inconnu même si cela n’a donc pas encore de précédent sur l’ISS. Il convient de le souligner, cette mission conjointe, qui est une première sur le complexe orbital, se veut un premier pas afin d'acquérir des connaissances en vue des futures missions habitées à destination de Mars.

Mikhail Kornienko et Scott Kelly doivent s'envoler vers l'ISS en mars prochain

Mikhaïl Kornienko et Scott Kelly sont à présent partis pour une année dans l'espace

Collecter des données

Avant d’entreprendre un jour le grand saut vers la planète Rouge, qui sera beaucoup plus long (900 jours dans l’espace), il importe de savoir comment réagira le corps humain au-delà de l’actuelle durée des missions vers l'ISS qui reste limitée à six mois. De plus, pour comprendre comment l’organisme humain réagit aux très longs séjours dans l’espace, les médecins de la NASA mettent également à contribution Mark Kelly, le jumeau de Scott et également ancien astronaute. Ce qui devrait permettre de comparer les possibles évolutions de leur ADN commun au cours des prochains mois. « Nous allons avoir une opportunité de voir comment la microgravité influence le génome humain », déclare Charles Bolden, l’administrateur de la NASA dans un communiqué. Une mission qui devrait donc nous en apprendre encore plus sur les limites humaines. A l’issue de ce vol, Scott Kelly sera même l’astronaute américain ayant passé le plus de temps en orbite basse. Enfin, si tout va bien cette mission permettra également à Gennady Padalka, troisième homme de cette nouvelle rotation, de battre un record de taille. Lors de son retour sur Terre en septembre, il totalisera cinq missions et devrait dépasser en temps cumulé dans l’espace le record de 803 jours jusque là détenu par Sergueï Kirikaliov.

Antoine Meunier

 

 

Crédits photos : NASA-Bill Ingalls/A.Meunier

Crédit vidéo : Reel NASA

Contact

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr

lachroniquespatiale@gmail.com

 

(Dernière mise à jour : 28/03/15, 10h23)

 

©                                                         La Chronique Spatiale (2015)

Expedition 43, l'embarquement et le lancement, c'est par ici…!

Tag(s) : #Vols habités-Exploration

Partager cet article

Repost 0