Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cette maquette de Philae à l'échelle 1 est à découvrir Place Georges Clémenceau

Cette maquette de Philae à l'échelle 1 est à découvrir Place Georges Clémenceau

A l’initiative du CNES, la mission Rosetta s’expose sur les Champs-Elysées jusqu’au 25 mai. Une bonne occasion de découvrir cette passionnante aventure spatiale qui se déroule actuellement à un demi milliard de kilomètres de chez nous.

Souvenez-vous c’était le 12 novembre dernier. Le petit atterrisseur Philae réussissait un nouveau bond de géant en offrant à l'Europe le premier atterrissage de l’histoire de la conquête de l'Espace sur une comète (67P/Churyumov-Gerasimenko). Pendant trois jours, la durée initiale de ses batteries, il nous a abreuvé de données scientifiques avant de s’endormir. Pour se faire une idée de la mission, le public des Champs-Elysées peut ainsi commencer par découvrir une maquette particulièrement réaliste de la comète à l’échelle 1/1600è installée à proximité du Grand Palais. Mais pour les promeneurs, le plus intéressant sera la réplique de Philae réalisée par une soixantaine d’étudiants issus d'une douzaine d'établissement sous la coordination du lycée Diderot de Paris. Une réplique qui est notamment susceptible de reproduire les opérations de descente du vrai Philae dont on reste encore sans nouvelle depuis le 15 novembre dernier, date de sa mise en sommeil…

Réalisée à l'échelle 1/1600è, la réplique de la comète 67P/Tchuryumov/Gerasimenko mesure quasiment trois mètres de long !

Réalisée à l'échelle 1/1600è, la réplique de la comète 67P/Tchuryumov/Gerasimenko mesure quasiment trois mètres de long !

Dans l’attente de nouvelles…

Les scientifiques attendaient le printemps et surtout que la comète Churyumov-Gerasimenko soit plus proche du Soleil pour espérer pouvoir le réveiller. Mais la reprise de contact se fait encore attendre. Les chercheurs guettent toujours un signal. A l’aide de Rosetta qui orbite toujours au-dessus de la comète, deux tentatives de reprise de contact ont déjà eu lieu, une le mois dernier et une qui est en cours depuis le vendredi 8 mai. Elle doit s’achever le 17 mai.  Une nouvelle tentative devrait avoir lieu à compter du 30 mai. Mais pour les responsables de la mission, il importe de réveiller Philae d’ici le 13 août prochain.

La reprise de contact avec Philae se fait encore attendre...

La reprise de contact avec Philae se fait encore attendre...

C’est en effet à ce moment précis que la comète Tchury sera à son périhélie, c’est-à-dire à son point le plus proche du Soleil, avant de repartir vers les profondeurs de l’espace. Si Philae ne donne pas signe de vie il faudra alors se faire une raison, le lander européen sera cette fois perdu. Néanmoins, tout peut encore arriver d'ici la mi août. Outre les données scientifiques pendant les trois jours d'activité, l'atterrisseur aura réussi l’extraordinaire exploit de nous transmettre les toutes premières images jamais prises depuis la surface d'une comète. Alors croisons les doigts pour que la bonne étoile qui a protégé Philae lors de son double atterrissage en novembre dernier lui permette de nous donner une nouvelle fois de ces nouvelles...

Antoine Meunier

 

 

Crédit photos : Antoine Meunier (Remerciements : Alain Delrieu et Cédric) 

Crédit vidéo : ESA

Contact

http://lachroniquespatiale.overblog.fr

lachroniquespatiale@gmail.com

 

 

 

 

 

©                                 La Chronique Spatiale (2015)

 

C'était le 12 novembre dernier. les meilleurs moments de l'atterrissage de Philae depuis Darmstadt

Tag(s) : #Histoire & Culture

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :