Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Dragon est monté jusqu'à 1500 m sous la poussée des moteurs Superdraco

Le Dragon est monté jusqu'à 1500 m sous la poussée des moteurs Superdraco

Après le test réussi la semaine dernière par Blue Origin de leur capsule New Shepard, c’est au tour de Space X de franchir une nouvelle étape dans le développement de leur vaisseau. La société d’Elon Musk a expérimenté mercredi avec succès le dispositif d’éjection de la version habitée du Dragon.

Sur toutes les capsules spatiales habitées, on trouve un système de secours destiné à éjecter le vaisseau pour mettre l’équipage à l’abri en cas de problème. C’est ce même dispositif qui a ainsi été testé avant-hier par la firme Space X. Si sur la future capsule Orion ou le Soyouz, le système d’éjection se trouve au-dessus du vaisseau, le dispositif est directement intégré dans le corps du vaisseau Dragon. Il est composé de huit moteurs fusés Superdraco. Ceux-ci sont capables de fournir une poussée de 73 kNewtons et utilise un mélange péroxyde d'azote/UDMH en guise de carburant. Au cours du test d’une durée de 90 secondes qui s’est déroulé mercredi, la capsule Dragon a été propulsée à plus de 1 500 mètres au-dessus du sol avant de redescendre suspendue sous trois parachutes. Elle a accéléré à près de 160 km/h en 1,2 s. Bien entendu il n’y avait aucun astronaute à bord à l’exception d’un mannequin.

Retour sous parachutes. L'essai n'aura duré qu'une minute et demie.

Retour sous parachutes. L'essai n'aura duré qu'une minute et demie.

Une seule utilisation

Dans le passé, le système d’éjection d’une capsule spatiale n’a été déclenché qu’à une seule occasion, en 1983. Nous sommes en 1983, à Baïkonour la mission Soyouz T-10-1 se prépare au lancement. A 90 secondes du départ, un incendie se déclare à la base de la fusée. Alors que le lanceur commence à pencher dangereusement de près de vingt degrés, les techniciens au sol parviennent à déclencher la tour d’éjection. En cinq secondes, Vladimir Titov et Guennadi Strekalov vont encaisser jusqu’à 17 G d’accélération. Mais le système de sauvetage ayant parfaitement fonctionné, ils se retrouvent à plus de 650 mètres d’altitude avant d’atterrir à six kilomètres du site de lancement.

Dans un vol spatial, le lancement et la rentrée sont deux phases critiques, il est ainsi prévu que le système d’éjection de Dragon fonctionne jusque à la mise en orbite. La sécurité des équipages est bien entendu à ce prix. Le premier vol en version habitée la capsule de Space X devrait avoir lieu à la fin 2017.

Antoine Meunier

 

 

Crédit photos : NASA-Kim Shifflet/ Space X

Crédit vidéos : Space X/DR

Contact

http://lachroniquespatiale.overblog.fr

lachroniquespatiale@gmail.com

 

 

 

 

 

©                                 La Chronique Spatiale (2015)

A l'issue du test, la capsule a ensuite amerri à quelques centaines de mètres du site de lancement

En bonus, la vidéo du Soyouz T-10-1. Lors de ce tir complètement raté, le pas de tir fut ravagé par un gigantesque incendie

Tag(s) : #USA

Partager cet article

Repost 0