Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Philae, la vedette spatiale du SIAE 2015

Philae, la vedette spatiale du SIAE 2015

Après sept jours d’activité aérospatiale au Bourget, le rideau est tombé sur le Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace 51ème du nom. Petit tour d’horizon.

Avec 351 000 visiteurs (professionnels et grand public) pour cette nouvelle édition, le Bourget 2015 a dépassé de 11 % l’édition précédente en termes de fréquentation. Les chiffres ont de quoi donner le vertige puisque cent-trente milliards de dollars de commandes et intentions d'achats ont été annoncées par le Gifas dont cent-douze rien que pour Airbus, Boeing, ATR et Embraer.

Du côté du spatial, on décroche également des contrats et pas des moindres. Ainsi, Airbus DS a signé un contrat de 900 microsatellites pour la constellation Oneweb qui ambitionne d’apporter l’Internet haut débit en low-cost. Le lancement du premier satellite est attendu d’ici 2019. En termes d’affaires, c’est aussi la prise de contrôle d’Arianespace par Airbus Safran Launchers à hauteur de 74 % qui devient officielle.

Elysium, la réplique éducative plus vraie que nature de la future sonde martienne Insight

Elysium, la réplique éducative plus vraie que nature de la future sonde martienne Insight

Exploration

Mais la partie spatiale de ce SIAE 2015 reste incontestablement marquée par le sceau de la mission Rosetta. Et pour cause, trente-six heures à peine avant l’ouverture, Philae, endormi depuis le mois de novembre, envoie un signal pour dire qu’il s’est finalement réveillé. Devant le chalet de l’ESA, la maquette de l'atterrisseur européen trônait d’ailleurs en bonne place à côté d’un IXV, finalement peu abimé par sa rentrée atmosphérique.

Si le CNES a placé cette année son pavillon sous le thème du climat, les visiteurs professionnels comme grand public, n’auront pas manqué d’admirer la superbe maquette d’Elysium. Une réplique à l’échelle 1 de la sonde spatiale Insight qui doit rejoindre la planète Mars l’an prochain au terme d’un voyage de six mois. Cet atterrisseur devra étudier la structure de la planète Rouge. Deux années de travail ont été nécessaires à deux cents étudiants en BTS de l’Académie de Toulouse pour réaliser ce jumeau d’Insight qui est en partie opérationnel (les panneaux solaires notamment).

Vendredi 19 juin. La remise des prix du Neuvième Défi Aérospatial Etudiant s'est tenue au Chalet de l'ESA

Vendredi 19 juin. La remise des prix du Neuvième Défi Aérospatial Etudiant s'est tenue au Chalet de l'ESA

En fin de semaine, on pouvait croiser les astronautes de l'ESA dont Thomas Pesquet et Léopold Eyharts venus présenter l’activité des vols habités. Des rencontres particulièrement appréciées par le grand public.

Dans le Pavillon américain, avec beaucoup de patience, c'est une légende qu'il était même possible d'apercevoir en la personne d’Al M. Worden, l'astronaute et pilote du module de commande de la mission Apollo 15.

Terminons par une initiative peu banale : celle du Défi Aérospatial Etudiant. Ce challenge permet à des étudiants de grandes écoles d’ingénieurs de plancher sur les différents aspects de la conception d’un véhicule suborbital habité. Depuis 2006, cinq cents étudiants ont travaillé sur le sujet. Vendredi 19 juin a eu lieu la remise des prix des lauréats du neuvième exercice. L’avenir se prépare maintenant…

Antoine Meunier

 

 

Crédit photos : Antoine Meunier

Contact

http://lachroniquespatiale.overblog.fr

lachroniquespatiale@gmail.com

 

 

(Dernière mise à jour : 23/06/15. 17h35)

 

©                                  La Chronique Spatiale (2015)

Tag(s) : #SIAE

Partager cet article

Repost 1