Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Après deux jours de voyage sans histoire, Soyouz TMA-18M s'est amarré ce matin à l'ISS à 9h20 heure de paris

Après deux jours de voyage sans histoire, Soyouz TMA-18M s'est amarré ce matin à l'ISS à 9h20 heure de paris

Si nos chères têtes blondes ont repris le chemin de l’école cette semaine, l'actualité spatiale reste dense. Voici quelques morceaux choisis des premiers évènements de cette rentrée 2015/2016 de La Chronique Spatiale.

Lanceurs. C’est donc officiel depuis le 12 août. L’industrie, l’ESA et le CNES ont acté le développement des lanceurs Ariane 6 et Vega C. Montant total des contrats signés : 3,4 milliards d’euros. Le premier vol de qualification d’Ariane 6 est attendu pour 2020 et 2018 pour Vega C.

Exploration. Après avoir survolé Pluton le 14 juillet, New Horizons poursuit son voyage vers la Ceinture de Kuiper. Son prochain objectif s’appelle 2014MU69. Découvert par le télescope Hubble (HST) en juin 2014, on ne sait que peu de choses sur ce mystérieux objet. Son diamètre atteindrait une quarantaine de kilomètres et il se situerait à environ deux milliards de kilomètres de Pluton. Il faudra donc attendre le 1er janvier 2019 pour que New Horizons passe à proximité de ce nouveau monde également surnommé PT1 (pour Potential Target 1). La NASA doit prochainement valider ce choix.

Vol Habité. Après deux jours de voyage, une nouvelle rotation d'équipage est arrivée ce matin sur l’ISS. A bord de Soyouz TMA-18M, se trouvait entre autres Andreas Mogensen, premier citoyen danois de l’espace. Issu de la promotion 2009 de l’ESA, il passera huit jours sur l’ISS dans le cadre de la mission Iriss. Ses compagnons sont le vétéran Sergueï Volkov (troisième vol) et le Kazakh Aydin Ambetov dont c’est également la première mission. A noter que ce dernier remplace la chanteuse britannique Sarah Brightman initialement prévue pour devenir la huitième personne privée à réaliser un vol spatial de courte durée sur l’ISS après le Canadien Guy Laliberté en 2009. Le retour de Mogensen et d’Ambetov est prévu le 12 septembre. Guennadi Padalka, en poste depuis mars sur le complexe orbital, occupera le troisième siège.

Après une phase de tests en orbite, les deux satellites Galileo devront être opérationnels à l'automne

Après une phase de tests en orbite, les deux satellites Galileo devront être opérationnels à l'automne

 

Satellites. La constellation Galileo s’agrandit. Les neuvième et dixième exemplaire du système de navigation par satellite européen doivent être lancés depuis le centre spatial de Kourou en Guyane le 11 septembre par une fusée Soyouz. Après une phase d’essais, il est prévu qu’ils soient opérationnels pendant l’automne. Un autre lancement devrait intervenir avant la fin de l’année. Didier Faivre, le Directeur de Galileo, doit réaliser une présentation du programme précise l’Agence spatiale européenne (ESA) dans un communiqué.

Rendez-vous. Sur l’agenda, il faut retenir le 66ème congrès de l’IAF qui se tiendra du 12 au 16 octobre prochain à Jérusalem. Les détails pratiques sont disponibles à l’adresse suivante http://www.iac2015.org.

Science. Le 2 novembre doit avoir lieu le sixième tir de Vega (VV06). La petite fusée européenne aura pour mission de lancer la sonde Lisa Pathfinder. Objectif : cette petite sonde d'une masse d'un peu moins de deux tonnes doit nous aider à mieux comprendre les ondes gravitationnelles.

D'ici là, bonne rentrée à tous...!

Antoine Meunier

 

 

 

Crédit photos: NASA/ESA/CNES/ARIANESPACE-Service Optique CSG

Crédit vidéo : ESA

Contact

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr

lachroniquespatiale@gmail.com

 

 

 

 

 

 

©                                             La Chronique Spatiale (2015)

Le premier tir d'Ariane 6, ici en version Ariane 64 sur cette animation 3D, est prévu pour 2020

Tag(s) : #Exploration

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :