Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le nouveau Space Ship Two a été dévoilé à Mojave vendredi 19 février

Le nouveau Space Ship Two a été dévoilé à Mojave vendredi 19 février

Seize mois après le crash du premier prototype qui a coûté la vie au pilote d’essais Michael Alsbury, Virgin Galactic a donc dévoilé le nouvel exemplaire de son avion suborbital vendredi 19 février à Mojave.

Unity est son nom. Il doit son patronyme au célèbre astrophysicien Stephen Hawking. C’est toutefois la petite Eva Deia, petite-fille du milliardaire Richard Branson, qui a baptisé ce nouvel  appareil au cours d’une cérémonie en grandes pompes, où l’on pouvait notamment croiser l'acteur Harrisson Ford. A la différence de son prédécesseur, le VSS Enteprise, la livrée de Unity est blanche et argentée. En lui-même, ce nouvel avion spatial ne paraît pas présenter de différences notables avec son prédécesseur. C’est aussi le premier vaisseau qui a été intégralement manufacturé par The Spaceship Company. « Si Richard (Branson) est toujours prêt à m’emmener, je serais très fier de pouvoir voler à bord de ce vaisseau spatial », a notamment déclaré Stephen Hawking. Pour le moment, il n’y a aucune information quand à un premier vol. Néanmoins, il semble raisonnable de croire que ce nouveau Space Ship Two devra se plier à un programme de tests draconiens avant de pouvoir enfin embarquer ses futurs passagers. Avant l'accident du 31 octobre 2014, environ 700 clients avaient signé pour une virée de quelques minutes pour admirer la courbure terrestre et quelques minutes d'apesanteur. Coût du billet : quand même 250 000 dollars.

A la différence de son prédécesseur, le VSS Unity présente une livrée argentée et blanche

A la différence de son prédécesseur, le VSS Unity présente une livrée argentée et blanche

Seulement deux essais motorisés

Rappelons que la finalité de cet avion-fusée, car c’est bien de cela qu’il s’agit, est tout de même d’embarquer six passagers et deux pilotes au delà de 100 kilomètres d’altitude. A l’heure actuelle, il n’y a que deux vols propulsés qui ont été menés avec succès par le premier exemplaire. Ils n’ont pas dépassé les 20 000 mètres d’altitude pour une durée propulsée d’à peine vingt secondes. Au cours de ces tests, la vitesse atteinte n’a été que de Mach 1,4 (environ 1500 km/h). Tandis que de son côté, Jeff Bezos, le patron de la société Blue Origin a déjà franchi la ligne de Karman à deux reprises le 23 novembre 2015 et le 22 janvier dernier avec son lanceur New Shepard. Le créateur d’Amazon reste cependant très prudent. Dans une interview accordée au site geekwire.com en novembre dernier, Il estime devoir encore mener de nombreux vols d’essais pendant encore deux ans avant de pouvoir espérer vendre des billets à des passagers potentiels.  L’espace a un prix mais la sécurité n'en a pas.

Antoine Meunier

 

 

Crédit photos : Virgin Galactic

Crédit vidéo : Virgin Galactic

Contact

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr

lachroniquespatiale@gmail.com

 

 

 

 

©                                                       La Chronique Spatiale (2016)

Avec un message du professeur Stephen Hawking et une mise en scène parfaitement maîtrisée, c'est l'arrivée du VSS Unity...

Tag(s) : #Tourisme spatial

Partager cet article

Repost 0