Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour Thomas Pesquet, Oleg Novistky et Peggy Whitson le décollage du Soyouz MS03 est fixé jeudi 17 novembre à 21h20 heure de Paris

Pour Thomas Pesquet, Oleg Novistky et Peggy Whitson le décollage du Soyouz MS03 est fixé jeudi 17 novembre à 21h20 heure de Paris

C'est jeudi de la semaine prochaine que le jeune astronaute normand doit s’envoler pour la Station spatiale internationale (ISS) dans le cadre de la mission Proxima, qui entre à présent dans sa phase décisive. Une mission pour laquelle il a été recruté par l’Agence spatiale européenne (ESA) voilà sept ans.

A trente-huit ans, Thomas Pesquet se prépare donc à succéder à Léopold Eyharts qui reste pour encore quelques jours le dernier Français à avoir séjourné dans l’espace. En 2008, il  a ainsi participé à la mission STS-122 à bord de la navette spatiale Atlantis, notamment dévolue à l’installation du laboratoire européen Colombus sur l’ISS. Pour sa part, Thomas s’entraîne depuis deux ans pour ce vol de six mois à bord du complexe orbital. C’est la neuvième mission de longue durée réalisée par un astronaute européen. Il s’agira toutefois de la seconde du même genre réalisée par un astronaute français. En 1999, Jean-Pierre Haigneré a séjourné également six mois sur la station Mir. A l'époque, il s’adjuge par la même occasion le record de durée pour un non russe (186 jours). Pour Thomas, le programme de la mission Proxima comporte plus d’une cinquantaine d’expériences scientifiques dont certaines seront coordonnés par les équipes du Cadmos (Cnes) à Toulouse. Les domaines couvrent les sciences de la vie, la physique des fluides et des plasmas. Des projets éducatifs avec les plus jeunes sont également programmés tout au long de la mission (Mission X notamment). 

Thomas Pesquet lors d'une présentation de la mission Proxima à la presse en septembre dernier.

Thomas Pesquet lors d'une présentation de la mission Proxima à la presse en septembre dernier.

Prochaine étape : le 11 novembre

Pour son baptême de l’Espace, Thomas est entouré de Peggy Whitson qui signera ici sa troisième mission après l’Expedition 5 (2002) et l’Expedition 16 (2008). Elle compte déjà 376 jours passés en apesanteur Hasard ou coïncidence, elle aura été chaque fois accompagnée par un ressortissant français au cours de ses vols spatiaux, Philippe Perrin et Léopold Eyharts étant présents lors de ses deux premières missions. Madame Whitson commandera pour la seconde fois la Station spatiale internationale. Pour son second vol après l'expédition 33 en 2012, et outre ses fonctions de Flight Engineer sur l’ISS, Oleg Novitsky assume le commandement du Soyouz MS-03. Toujours aussi actif sur les réseaux sociaux, Thomas a même indiqué le 5 novembre que le vaisseau avait reçu ses pleins en carburant (880 kilogrammes), en eau (12 litres), 2X40 litres d’O2 pressurisés à 230 atmosphères et encore 12 litres d’O2 pressurisés à 220 atmosphères. Comme leurs camarades du Soyouz MS-02 qui a décollé le 19 octobre dernier, l’équipage de ce nouveau vaisseau rejoindra l’ISS sur un voyage qui prendra deux jours avec un décollage prévu le 17 novembre à 21h20 heure de Paris*, l’amarrage à l’ISS est prévu normalement deux jours plus tard. Pour l'heure, l’équipage doit procéder à d'ultimes vérifications du vaisseau (placé hier sous sa coiffe de protection) prévues pour le 11 novembre avant le roll-out (roulage) de la fusée jusqu'à son pas de tir, qui doit avoir lieu dans la matinée du lundi 14 novembre. Rendez-vous à Baïkonour en début de semaine prochaine pour la suite des opérations…

Antoine Meunier

 

 

 

 

Crédits photos : NASA-B.Ingalls/A.Meunier

Crédit vidéo :  ESA

Contacts

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr

lachroniquespatiale@gmail.com

 

 

 

 

 

 

 

 

©                                 La Chronique Spatiale (2016)

La vidéo de présentation de la mission Proxima réalisée par l'ESA.

Tag(s) : #Vols habités-Exploration

Partager cet article

Repost 0