Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

(Crédit photo : Blue Origin)

(Crédit photo : Blue Origin)

Une nouvelle année se prépare. Avant d’accueillir 2017, retournons-nous une dernière fois sur 2016 et sur un choix bien évidemment très subjectif de quelques évènements spatiaux de ces douze derniers mois. Voici en images la "Rétro" 2016 de "La Chronique Spatiale".

 

Janvier : Des essais encore des essais…

En ce début 2016, rien n’arrête Blue Origin. Lors des neuf derniers mois, la fusée suborbitale New Shepard a réalisé trois essais tous couronnés de succès. Le premier vol, celui du 29 avril 2015, a permis de tester et de récupérer avec succès la capsule New Shepard. Le 23 novembre, le second test a permis de dépasser la limite de Karman à une hauteur de 100,5 kilomètres. Mais lors du tir effectué ce vendredi 22 janvier, vaisseau et fusée ont pour la première fois été réutilisés. Un troisième essai qui a permis d’atteindre l’altitude de 101,7 kilomètres et de récupérer intact le lanceur et la capsule.

(Crédit: Virgin Galactic)

(Crédit: Virgin Galactic)

Février : Spaceship 2 2.0

Seize mois après le crash du premier prototype qui a coûté la vie au pilote d’essais Michael Alsbury, Virgin Galactic a dévoilé le nouvel exemplaire de son avion suborbital vendredi 19 février à Mojave au cours d’une réception en grandes pompes. On y croisait notamment Harrison Ford, le célèbre interprète de Han Solo dans la saga Star Wars. C’est aussi un pilote d’avion chevronné.

(Crédit : Antoine Meunier)

(Crédit : Antoine Meunier)

Mars : Un an sur la Station spatiale internationale

La One Year Mission sur l’ISS s’est terminée le 2 mars. Après avoir passé 342 jours sur le complexe orbital, Scott Kelly et Mikhaïl Kornienko sont redescendus sur Terre à bord du Soyouz TMA-18M. L’objectif de cette mission est de collecter des données pour préparer les futures missions au long cours et notamment le vol vers Mars.

(Crédit : Antoine Meunier)

(Crédit : Antoine Meunier)

L’Europe en route pour Mars

C’est le grand rendez-vous spatial de l’Europe cette année. La mission d’exploration Exomars 2016 a décollé le 13 mars à l’aide d’une fusée Proton-M pour la planète rouge. Hier soir, une ultime combustion de l'étage Briz-M a propulsé le vaisseau en direction de Mars. Date d’arrivée prévue : le 19 d’octobre. Mission : rechercher des traces du vivant. Ce composite à destination de Mars comportent la sonde Trace Gas Orbiter et le démonstrateur d'atterrissage EDM-Schiaparelli.

(Crédit : NASA)

(Crédit : NASA)

Avril : Innovation

Lancé le 10 avril, la capsule Dragon a été amarrée avec succès au module Harmony de la Station spatiale internationale (ISS) dimanche. Parmi ses trois tonnes de chargement se trouvait le module gonflable BEAM (Bigelow Expendable Activity Module) mis au point par la firme Bigelow Aerospace. D'un volume d'environ 16 m3, BEAM restera connecté pendant deux ans à la station.

(Crédit : Antoine Meunier)

(Crédit : Antoine Meunier)

Un nouvel Sentinel en orbite

Après trois essais manqués, la mission VS14 a finalement décollé lundi 25 avril à 18h02 heure de Kourou depuis le Centre spatial Guyanais (CSG). Des conditions météos défavorables et un problème technique avaient retardé le tir. Outre Sentinel 1-B du programme Copernicus, le lanceur Soyouz embarquaient le satellite scientifique Microscope et la charge utile belge OUFTI-1 (programme éducatif de l'ESA "Fly Your Satellite").

A relire sur le même sujet : 

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr/2016/04/vs-14-lancement-reussi.html

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr/2016/04/les-autres-passagers-de-vs14.html

 

 

(Crédit : Antoine Meunier)

(Crédit : Antoine Meunier)

Mai : Des yeux pour la planète

Le symposium Living Planet (LPS) s’est tenu du lundi 9 au vendredi 13 mai à Prague. Pendant cinq jours, 3300 scientifiques et utilisateurs du monde entier ont présenté leurs travaux en matière d’observation de la Terre. Le programme Copernicus a consacré l’ossature de ce congrès.

 A relire sur le sujet :

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr/2016/05/des-yeux-sur-la-planete.html

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr/2016/05/sentinel-des-familles-qui-s-etoffent.html

(Crédit : Blue Origin)

(Crédit : Blue Origin)

Juin : Des essais encore et toujours des essais…

Le 15 juin, Space X procède à la mise sur orbite géostationnaire des satellites de télécommunications ABS2 et Eutelsat 117W. Cependant, la récupération du premier étage échoue. Celui-ci se brise en se posant sur sa barge de récupération. Le 19 c’est Blue Origin qui réalise un quatrième essai en récupérant intact le lanceur et la cabine New Shepard. Le test prévoyait une récupération de la capsule avec seulement deux parachutes déployés.

(Crédit : NASA/JPL)

(Crédit : NASA/JPL)

Juillet : Retour vers la planète géante

Treize ans après la fin de la mission Galileo, un nouveau vaisseau arrive dans les mondes de Galilée. Le 5 juillet marque en effet l’arrivée de la sonde Juno dans le système de Jupiter. Après cinq ans de voyage dans le Système solaire, la sonde se met en orbite autour de la planète géante. Seconde mission du programme New Frontiers de la NASA, elle a pour objectif l’étude de l’atmosphère jovienne.

(Crédit : Christiane Heinicke)

(Crédit : Christiane Heinicke)

Août : Une mission d’un an

Après 365 jours, le scientifique français Cyprien Verseux et ses cinq compagnons sont sortis de leur isolement volontaire sur la base hawaïenne d’Hi-Seas dimanche 28 août. Objectif de leur simulation : étudier les effets du confinement en vue des voyages spatiaux de longue durée et notamment dans le cadre d’une mission habitée vers Mars.

(Crédit : ESA/Rosetta)

(Crédit : ESA/Rosetta)

Septembre : Philae retrouvé !

Rarement une mission d’exploration n’aura tenu autant en haleine ! Alors que la mission d’observation de la sonde Rosetta se terminera le 30 septembre, le petit atterrisseur a été retrouvé « à l’endroit attendu » sur la comète Tchouri. Il aura donc fallu attendre pratiquement le dernier moment mais le 5 septembre, l'ESA annonce qu'il se trouve dans une falaise reposant sur deux de ses trois pieds d'atterrissage comme en atteste le cliché pris par la caméra OSIRIS de Rosetta.

(Crédit : Space X)

(Crédit : Space X)

Explosion d’un lanceur Falcon 9

Coup dur pour la société d’Elon Musk. Une explosion a entrainé la perte d’un lanceur Falcon 9 et de sa charge utile (le satellite AMOS-6) sur l’aire de lancements SLC 40 au Kennedy Space Center le 1er septembre. C’est la seconde fois que la société perd l’une de ses fusées. Cette explosion intervient seulement quinze mois après l’échec du lancement d’un exemplaire de la même fusée (mission CRS-7).

(Crédit : Space X)

(Crédit : Space X)

Elon Musk à l’assaut de Mars

Le patron de Space X a dévoilé mardi 27 septembre ses plans pour la conquête de Mars au 67ème congrès de la Fédération Internationale d'Astronautique (IAF) organisé à Guadalajara au Mexique. Il envisage la possibilité d'ici moins de dix ans d'une première expédition humaine en surface de la planète Rouge. La masse de son vaisseau - l’Interplanetary Transport System (ITS) -, atteint 10000 tonnes et il pourrait développer 13000 tonnes de poussée au décollage.

(Crédit : ESA/Rosetta)

(Crédit : ESA/Rosetta)

Une sortie en beauté

Le rideau final est tombé sur la mission Rosetta. Après deux ans de mission, la sonde européenne a terminé ses observations de la comète 67P Tchourimov-Gérasimenko. Après avoir transmis un ultime cliché depuis un altitude de seulement vingt mètres, l’impact final de l’orbiteur a été officiellement confirmé à 13h19 le 30 septembre.

(Crédit : ESA)

(Crédit : ESA)

Octobre : TGO nominal, Schiaparelli silencieux

Le 19 octobre dernier, la première mission du programme Exomars se solde par un demi-échec. Si le Trace Gas Orbiter réussit à la perfection sa mise sur orbite, le démonstrateur EDL Schiaparelli échoue à se poser en douceur sur la planète Mars. Les premières données reçues ont lancé entrevoir une éjection prématurée du parachute de freinage et un arrêt prématurée des rétrofusées.

(Crédit : DR)

(Crédit : DR)

Novembre : Longue Marche 5, le bond en avant

Après Longue Marche 7 en juin dernier, la Chine continue de renouveler son parc de fusées. Avec le lancement inaugural réussi de la CZ-5 le 3 novembre, l'Empire du Milieu se donne les moyens de ses ambitions pour son avenir dans l'espace.

(Crédit : Antoine Meunier)

(Crédit : Antoine Meunier)

Thomas Pesquet sur l’ISS

Le vaisseau qui a été lancé dans la nuit du jeudi au vendredi 17 novembre s’est amarré samedi 20 novembre à 0h58 du matin à la Station spatiale internationale. Il était à ce moment précis deux heures de moins à Paris. Thomas Pesquet, Peggy Whitson et Oleg Novitsky ont ainsi rejoint Robert Kimbrough, Sergey Ryzhikov et Andrei Borisenko. L'équipage de l'ISS est désormais complet. L’ouverture de l’écoutille a eu lieu officiellement à 3h40 du matin, heure de Moscou.

A relire sur le sujet :

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr/2016/11/deploiement-effectue-pour-le-soyouz.html

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr/2016/11/le-berceau-du-vol-habite.html

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr/2016/11/derniere-conference-pour-l-equipage-de-l-expedition-50.html

(Crédit : DR)

(Crédit : DR)

33 jours en orbite pour Shenzhou 11

Avec une actualité spatiale momentanément éclipsée par l’envol de Thomas Pesquet, on en oublie presque la nouvelle mission habitée chinoise. Lancé depuis la base de Jiuquan le 17 octobre, le binôme de taïkonautes composé de Jing Haipeng (dont c’est ici le 3ème vol) et de Chen Dong a passé plus d’un mois en orbite. Ils sont revenus sur Terre le 18 novembre. Les deux hommes n’ont d’ailleurs pas manqué de féliciter l’astronaute français pour sa mission.

(Crédit : NASA)

(Crédit : NASA)

Décembre : John H.Glenn 1921-2016

Plus qu’une légende vivante, c’est un mythe des Etats-Unis qui s'en est allé. L’ancien astronaute, titulaire de deux vols spatiaux (Friendship 7, STS-95). Egalement sénateur de l’état de l’Ohio entre 1974 et 1999, John Glenn s’est éteint jeudi 8 décembre au Centre médical Wexner de Columbus. Il avait 95 ans.

(Crédit : ESA-S.Corvaja)

(Crédit : ESA-S.Corvaja)

Un budget pour l’Europe

Les Ministres européens en charge de l’Espace se sont retrouvés à Lucerne les 1er et 2 décembre pour discuter des prochaines échéances spatiales sur le Vieux Continent. Que faut-il retenir de ce rendez-vous ? Celui-ci permet à l’ESA de disposer d’un budget de 10,3 milliards d’euros sur les onze demandés. De plus, le financement supplémentaire requis pour la mission Exomars de 2020 a été acté.

(Crédit : ESA)

(Crédit : ESA)

Début de fonctionnement pour Galiléo

Le 16 décembre marque une date importante pour l'Europe. Il aura donc fallu près de dix-sept ans d’attente mais le Vieux Continent dispose enfin de son propre système de navigation opérationnel. Presque deux décennies après son lancement, le « GPS » européen vient de démarrer son l’exploitation de ses premiers services.

Antoine Meunier

 

 

 

Attention, "LCS" va marquer une petite pause et reviendra au début du mois de janvier. D'ici là, très bonnes fêtes de fin d'année à tous.

 

 

(Dernière mise à jour : 7/01/17, 15h21)

 

Crédit vidéo : DR

Contact

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr

lachroniquespatiale@gmail.com

C'était le 17 novembre au soir. Lancement du Soyouz MS-03 avec à bord Peggy Whitson, Oleg Novitskyi et Thomas Pesquet, le dixième astronaute français

Tag(s) : #Europe, #USA, #Exploration, #Histoire, #Tourisme spatial, #Chine, #Russie, #Futur-Technologie

Partager cet article

Repost 0