Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'ESA et la Chine envisage un partenariat pour une base lunaire.

L'ESA et la Chine envisage un partenariat pour une base lunaire.

La Lune est décidément à la mode ces temps-ci. Alors que Space X a annoncé il y a quelques semaines son intention d’envoyer une capsule Dragon habitée autour de notre satellite en 2018, l’ESA et la Chine envisagent de collaborer pour construire un avant-poste en surface.

Ce n’est plus un secret, la Chine envisage d’envoyer des hommes à la surface sélène au cours de la prochaine décennie. Dans l’intervalle, il est cependant d’abord prévu de bâtir une station en orbite basse terrestre de la même classe que l'ancienne station russe Mir (cf LCS du 24 novembre 2016). L'agence spatiale européenne (ESA) souhaiterait pouvoir y envoyer un de ses astronautes. "Mais les conditions d'un tel vol n'ont pas été discutés", indique un responsable de l'administration spatiale européenne. Concernant la Lune, la Chine explore actuellement l'astre sélène avec les robots. La prochaine étape doit être le déploiement d'une sonde pour récupérer des échantillons de roche d’ici la fin de l’année. Ce sera l'objectif de Chang’e 5. Dans cette optique, l’ESA pourrait mener des analyses sur les échantillons récupérés grâce à cette sonde. "Cependant, ce n’est pas encore décidé". Une autre étape importante dans le programme de sondes lunaires chinoises doit être la mission Chang’e 4. Ce vaisseau doit normalement tenter de se poser sur la Face cachée vers la fin 2018. Ce qui nécessitera la mise à poste d'un satellite de télécommunications au point de Lagrange L2 (au-delà de la Lune) pour relayer les informations en provenance de la surface. Toujours selon l’ESA, la Suède, l’Allemagne et les  Pays-Bas* contribuent à la mission par la fourniture de divers instruments.

En décembre 2013, la Chine réussissait son premier alunissage automatique. Pour Chang'e 4 et 5, une contribution européenne est prévue

En décembre 2013, la Chine réussissait son premier alunissage automatique. Pour Chang'e 4 et 5, une contribution européenne est prévue

Prochaine décennie

Et nous parlons à présent du futur. L’ESA et la Chine discutent maintenant de la possibilité de construire une base sur notre satellite. Dès l’année dernière, le DG de l’administration spatiale européenne a émis le souhait que soit créé un « Village Lunaire » qui pourrait succéder à la Station spatiale internationale (ISS) qui doit se poursuivre au moins jusqu'en 2024. Il faut  en effet envisager ce qui pourra succéder à la station. Le Village pourrait être utilisé dans différents domaines tels que l’exploitation minière voir comme une rampe « internationale » de lancements pour des missions vers la planète Mars. Le développement du tourisme spatial est également envisagé. L’idée est donc d’utiliser notre satellite pour mener plusieurs tâches. Mais que faut-il pour aller sur la Lune ? Pour atteindre notre satellite, il faut compter trois jours de voyage et autant pour en revenir. C’était la norme lors des missions Apollo de 1969-1972. Un lanceur lourd de grande taille (type Saturn 5 ou SLS) est la condition sine qua pour envoyer un train spatial vers notre satellite. La Chine étudie ainsi la fusée Longue Marche 9 (70 à 130 t en orbite basse) mais, selon différentes sources, celle-ci ne devrait pas être disponible avant la fin de la prochaine décennie (probablement 2028 ?). Une étape de validation reste toutefois obligatoire. Cela nous repousse vraisemblablement à la fin des années 2020. Si elle a lieu, l’installation d’une future base lunaire n’est donc pas à envisager avant les années 2030. 

Antoine Meunier

 

 

 

Crédits photos : DR

Crédit vidéo : CCTV

Contacts

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr

lachroniquespatiale@gmail.com

 

 

*Les Pays-Bas fournissent un spectromètre radio à basse fréquence

 

 

©                                      La Chronique Spatiale (2017)

Reportage de 2016 à propos de la mission Chang'e 4

Tag(s) : #Europe, #Chine, #Exploration

Partager cet article

Repost 0