Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Test du Feather réussi pour le second Spaceship, le VSS Unity

Test du Feather réussi pour le second Spaceship, le VSS Unity

Lundi 1er mai Virgin Galactic a mené le quatrième vol test de son Space Ship Two, deuxième du nom. Un test qui a permis d’expérimenter avec succès le «Feather », le système qui permet de replier les ailes.

Sa première sortie, c’était en février 2016 lorsque l’avion fut dévoilé par Richard Branson, lui-même, sur l’aéroport californien de Mojave au cours d’une cérémonie en grandes pompes. C’est pratiquement dans l’indifférence générale que ce quatrième essai de largage s’est déroulé depuis l’avion-porteur White Knight au-dessus du désert du Nevada. Les pilotes d'essais Mark Stucky et Mike Masucci étaient aux commandes de l’appareil. Quatre tests en vol captif ont également été accomplis. Ce vol était aussi le 227ème pour le White Knight. Cette sortie a entre autre permis de tester le système qui positionne l’avion pour son retour au sol. Baptisé « Feather », ce dispositif permet de replier les ailes à 65 degrés. Une manœuvre qui permet de stabiliser le Space Ship Two lors de sa redescente contrôlée à la manière d’une feuille morte. Un inconvénient quand même : les passagers sont soumis à une brève accélération de 6G. Une fois l’avion arrivé à environ 12 000 mètres, les ailes repassent en position normale. Après un vol plané, l’avion se pose ensuite de manière conventionnelle sur sa piste de départ.

Après être repassé en configuration normale, le Spaceship Two est revenu se poser sur la piste de Mojave

Après être repassé en configuration normale, le Spaceship Two est revenu se poser sur la piste de Mojave

Vol par tous les temps

Selon le site de Virgin Galactic, les premiers rapports des pilotes indiquent que les résultats de cette expérience du 1er mai sont « extrêmement encourageants ». Mais ce n’est que le début. Une importante phase d’essais reste encore à mener. Il est ainsi prévu que le système soit testé dans toutes les configurations possibles. Il s’agira d’évaluer les conditions de vol du VSS Unity lorsque le Feather est déployé notamment lorsque l’avion se situe dans une atmosphère moins dense. « Ce qui sera forcément le cas au cours d’une mission intégrale dans l’espace ». Selon un communiqué posté sur le site de Virgin Galactic, «…cela permettra d’avoir un examen rigoureux du système feather dans l’air, complétant les essais intensifs réalisés au sol. » Lors de l’accident survenu le 31 octobre 2014, le rapport d’enquêtes du NTSB avait démontré qu’une erreur commise sur le Feather par le copilote Mike Alsbury serait à la base de la catastrophe qui lui a coûté la vie. Celui-ci, on s’en souvient s’est déclenché prématurément à Mach 0,8 au lieu de Mach 1,4 comme le veut la procédure. Depuis l’accident, les procédures qui entourent le Feather ont été revues. Celui-ci est désormais équipé d’une sécurité sensée empêcher tout déverrouillage intempestif. Par ailleurs, les check-lists des pilotes avertissent également des conséquences que peuvent entraîner une ouverture accidentelle.

Le vol accompli par le Spaceship Two lundi 1er mai était aussi le 227ème pour l'avion-porteur VMS Eve

Le vol accompli par le Spaceship Two lundi 1er mai était aussi le 227ème pour l'avion-porteur VMS Eve

Et le premier vol commercial ?

Bien que Richard Branson ambitionne d’ouvrir les vols commerciaux d’ici l’an prochain, c’est décidément la grande inconnue quand au démarrage des premières lignes suborbitales réservées aux personnes privées. Dans une interview accordée au magazine Espace & Exploration* en fin d’année dernière, George Whitesides, CEO de Virgin Galactic se gardait d’avancer la moindre date pour les vols avec passagers. Par ailleurs, « Notre véhicule et nos équipages se préparent pour les prochains essais », lisait-on le 1er mai sur le site de la société. Une date qui marquait également le 8ème vol d’essais du Spaceship Two, deuxième du nom. Une étape a été franchie, il faut maintenant passer à la suivante…

Antoine Meunier

 

 

Crédits photos : Virgin Galactic

Crédit vidéo : Virgin Galactic

Contacts

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr

lachroniquespatiale@gmail.com

 

 

* N°36 de novembre/décembre 2016

 

 

 

 

©                                      La Chronique Spatiale (2017)

 

 

Des images de l'essai de lundi avec des explications de Gabe Williams, chef de projet, explique (en anglais) le fonctionnement du système

Tag(s) : #Tourisme spatial

Partager cet article

Repost 0