Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Falcon Heavy, peut-être le vol inaugural en septembre...

Falcon Heavy, peut-être le vol inaugural en septembre...

Elon Musk semble confirmer sa déclaration du 27 février dernier. Vers la fin de l’été, ou bien au début de l’automne, le premier tir du lanceur lourd de Space X pourrait avoir lieu. Les principaux éléments de cette nouvelle fusée doivent être envoyés en Floride dans les deux prochains mois.

Il y a trois mois et demi, le milliardaire d’origine sud-africaine a annoncé son intention d’envoyer deux personnes autour de la Lune à bord d’une capsule habitée d’ici la fin de l’année prochaine. Une manière de célébrer le cinquantenaire de la première incursion humaine en orbite basse lunaire qui eut lieu avec les astronautes Franck Borman, Jim Lovell et Bill Anders en décembre 1968 (Apollo 8). Pour rejoindre la Lune, les américains ont utilisé la fusée Saturn V d’une hauteur de plus de 110 mètres. Disposer de ce gigantesque lanceur était la condition nécessaire pour voyager jusque et en surface de l’Astre des Nuits. Si Saturn V pouvait placer jusqu’à 129 tonnes autour de la Terre, Falcon Heavy est censée expédier « seulement » 63,8 t en orbite basse (LEO), 26,7 t en orbite géostationnaire (GTO) et 16,8 tonnes vers Mars. Le Falcon Heavy se compose de trois corps de Falcon 9 qui sont assemblés en faisceau. Comme l’actuel Falcon 9, il est prévu de pouvoir réutiliser le lanceur. Les trois principaux éléments (les deux propulseurs latéraux et le premier étage central) doivent fournir une poussée de 22819 Kn* (24681 kn dans le vide) grâce à un ensemble de vingt-sept moteurs Merlin 1D. La masse au lancement peut tout de même atteindre 1387 tonnes et « la puissance exercée au décollage atteint l’équivalent de dix-huit Boeing 747 fonctionnant simultanément », selon les informations données par le constructeur. Le second étage est également équipé d’un moteur Merlin qui, grâce à une impulsion spécifique de 391 secondes, offre une puissance de 934 kn. Celui-ci peut être plusieurs fois rallumé.

L'intérieur de la capsule habitée Dragon 2. Pour son premier vol avec équipage, elle ne sera pas lancée avec le Falcon Heavy mais le Falcon 9

L'intérieur de la capsule habitée Dragon 2. Pour son premier vol avec équipage, elle ne sera pas lancée avec le Falcon Heavy mais le Falcon 9

« Mission à haut risque »

Ce gratte-ciel qui atteint presque soixante-dix mètres de haut, doit permettre à Space X, qui lancera cet été le X-37B de l’US Air Force mais avec le Falcon 9, d’envoyer la version habitée de la capsule Dragon dans l’espace. Celle-ci peut accueillir jusqu'à six astronautes Les premiers astronautes qui s’installeront dans le Dragon habité ne sont toutefois pas attendus avant mai 2018. Le premier Falcon Heavy qui s’élancera du SLC-39 - le même pas de tir que celui de la navette et des fusées Saturn -, sera inoccupé. Il faut donc commencer par tester ce nouveau dispositif d’accès à l’espace. Ce qui pourrait se produire vers la fin de l’été. Selon un tweet d’Elon Musk, « Tous les éléments de Falcon Heavy devraient être au cap (Kennedy) d’ici deux ou trois mois et le lancement pourrait intervenir un mois plus tard ». Pour le moment, il n’y a pas d’information quant à la future charge utile de ce tir inaugural. D'après une déclaration du grand patron de Space X  recueillie par le site businessinsider.com en mars, celui-ci confie que « nous ferons probablement voler quelque chose de 'stupide' sur Falcon Heavy car c’est une mission à hauts risques ». Si à terme, l’objectif d’Elon Musk est de pouvoir envoyer des hommes vers la Lune, mais également la planète Mars, son Falcon Heavy passera d'abord par la case "validation" avant d'être déclaré apte au transport des équipages. Reste ensuite à respecter le calendrier annoncé. Ce qui n'est pas le plus évident.

Antoine Meunier

 

 

 

 

 

Crédits photos : Space X

Crédit vidéo : Space X

Contacts

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr

lachroniquespatiale@gmail.com

 

 

*Soit 22819 Kilonewtons. Ce qui correspond environ à 2500 t de poussée

 

 

 

 

 

©                                      La Chronique Spatiale (2017)

A revoir en vidéo, le profil de vol du Falcon Heavy

Tag(s) : #Futur-Technologie

Partager cet article

Repost 0