Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lancement réussi hier du satellite Intelsat 35E

Lancement réussi hier du satellite Intelsat 35E

Les troupes d'Elon Musk n'ont pas chômé entre la fin du mois de juin et ce début de juillet. La société basée à Hawthorne a notamment réussi l’exploit de lancer trois charges utiles autour de la Terre en moins de 15 jours dont le satellite Intelsat 35E.

Avec deux bases de lancements disponibles - Vandenberg en Californie et le Centre spatial Kennedy (KSC) en Floride -, Space X dispose d’un atout : celui de pouvoir démultiplier ses capacités opérationnelles. Trois tirs ont ainsi été effectués en à peine deux semaines dont deux en deux jours. Le premier, celui du 23 juin a permis de placer sur orbite géostationnaire (GTO) BulgariaSat-1, « le premier satellite de télécommunications bulgare ». Lancé depuis le SLC-39A en Floride pour le compte de Bulsatcom, ce satellite d’une masse de 3,6 t doit permettre la retransmission de programmes télévisés sur la partie sud-est de l’Europe. Quarante-huit heures plus tard en Californie, un second Falcon 9 décolle cette fois-ci depuis le SLC-4E de Vandenberg en Californie pour lancer en orbite basse (LEO) une charge utile de 9,6 t. Il s’agit d’une grappe de dix satellites destinés à la constellation de téléphonie mobile Iridium Next. Une première grappe a ainsi été lancée le 14 janvier. En deux jours, Space X a donc lancé onze satellites depuis les deux extrémités des Etats-Unis. Pour le premier tir, c’était la seconde fois qu’un premier étage de Falcon 9 était réutilisé après celui effectué en janvier pour Iridium Next. Précisons également que les fusées ont toutes les deux été récupérées avec succès en mer, sur la barge Of Course I still Love You. Le vol « Iridium » a même été l’occasion de tester de nouvelles ailettes en titane. Elle doivent offrir un meilleur contrôle et une meilleure résistance à la chaleur au cours du retour du Falcon 9 dans l’atmosphère terrestre. Le troisième tir a eu lieu hier depuis le Centre spatial Kennedy (KSC).

Retour en douceur pour le premier étage du lanceur de la mission Iridium-2

Retour en douceur pour le premier étage du lanceur de la mission Iridium-2

Sur tous les fronts

Il s'agissait du lancement d'Intelsat 35E opéré par Intelsat. Conçu par Boeing et prévu pour durer 15 ans, Intelsat 35E est un satellite de télécommunications géostationnaire (GTO). Il doit fournir de services de connectivité sur l’Europe, l’Afrique et le continent américain. Son lancement a connu deux reports car il aurait en effet du être tiré dès le 2 juillet. Par ailleurs, si comme pour BulgariaSat-1 il s’agissait d’atteindre l’orbite géostationnaire, le tir prévu pour Intelsat 35E n’a pas été programmé pour récupérer le premier étage de la fusée. Les contraintes du lancement ne le permettaient pas notamment à cause de la masse d'Intelsat, deux fois plus importante que celle de son homologue bulgare.

Ces trois lancements accomplis en 13 jours ont permis d'envoyer une masse totale de 20030 kilogrammes sur orbite.

De plus, il faut souligner que Space X était ces jours-ci présent sur tous les fronts. Un mois après avoir rejoint l’ISS, la capsule Dragon de la mission de ravitaillement CRS-11 a amerri lundi dernier dans le Pacifique au large des côtes de Basse-Californie. Après la réutilisation des fusées, Space X poursuit sur sa lancée en réemployant ses capsules automatisées. Ce vaisseau Dragon qui a quitté la Station spatiale internationale avec 1,9 t de chargement a déjà été employé en septembre 2014 pour la mission CRS-4. Si l'intérêt économique du "tout réutilisable" n'est pas encore démontré, Space X franchit cependant encore un cap dans cette direction...

Antoine Meunier

 

 

 

 

 

Crédits photos : Space X

Crédit vidéo : DR

Contacts

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr

lachroniquespatiale@gmail.com

 

 

 

 

 

 

©                                 La Chronique Spatiale (2017)

Lancement d'Intelsat 35E réussi

Tag(s) : #Lancements

Partager cet article

Repost 0