Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

STS-135 begins takeoff

8 juillet 2011, Atlantis est la dernière navette à décoller du KSC. Un spectacle dont nous sommes aujourd'hui nostalgique

Le 29 juin prochain une nouvelle attraction ouvrira ses portes aux Kennedy Space Center Complex Visitor (KSCVC) avec la dernière navette qui est allée dans l'espace. Une vénérable dame qui totalise trente-trois missions spatiales.

Le 8 juillet 2011, Atlantis décolle pour l’ultime mission d’un programme démarré trente ans plus tôt. A la base, ce dernier vol STS-135 portait la dénomination STS-335. En fait, en cas de problème avec sa jumelle Endeavour lors de STS-134 en avril, Atlantis devait servir de véhicule de sauvetage. Par la suite, pour STS-135, si une mission de secours s'imposait, il était prévu de l'organise avec deux capsules Soyouz et un seul cosmonaute par vaisseau afin de ramener les quatre membres d’équipage d’Atlantis. Fort heureusement, il n’en fut rien. Treize jours après son départ, la dernière navette encore en service se pose sans encombre sur la piste du Kennedy Space Center. Le programme STS, démarré le 12 avril 1981 avec John Young et Robert Crippen, est désormais terminé. Complètement ? En fait non… Les amoureux de la navette spatiale argueront qu’une telle machine – qui tient à la fois de l’avion, du camion et de la station spatiale -, ne doit pas rester au sol. Mais le Shuttle a fait son temps et une nouvelle mission attend à présent Atlantis au KSC, comme Discovery à présent installée au Smithsonian Institute à Washington (Endeavour se situe désormais au California Science Center de Los Angeles).

730607main_Tim-Macy---News-Media-Full.jpg

 Jusqu'à fin avril, Atlantis était emballée dans un film de protection destiné à la protéger d'une éventuelle chute de débris lors des travaux

 

Nouvelle mission

Dans un espace spécialement aménagé de 30 000 mètres carrés*, les visiteurs pourront bientôt « toucher » l’orbiteur. Et tout est fait pour mettre dans l’ambiance d’un lancement de navette. A l’entrée du bâtiment, ce n’est ni plus ni moins qu’un ensemble réservoir externe et boosters en maquette qui se dresse pour accueillir les visiteurs. Le tout pointe tout de même à plus de 60 mètres. A l’intérieur, il sera possible de découvrir la navette qui trone sur un support comme si elle orbitait toujours autour de la Terre. Au travers d'animations interactives, il devrait être possible de découvrir ce qu’étaient les missions des astronautes à bord de ce vaisseau spatial dont le poids est voisin - à vide - à celui d’un A320.

Lancement de sondes interplanétaires, mise en orbite de satellites, réparation du télescope spatial Hubble, accostage de stations spatiales (Mir, ISS), la navette spatiale reste probablement la plus polyvalente des machines de la conquête de l'Espace. Désormais, Atlantis (comme Endeavour et Discovery), se prépare pour une toute nouvelle mission, peut-être la plus importante : l’éducation. « Lancement »  prévu le 29 juin prochain en Floride.

Antoine Meunier

 

Sources : NASA

Crédit photos : NASA/NASA-Jim Grossman

Contacts

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr

lachroniquespatiale@gmail.com

 

 

*Coût total : 100 millions de dollars selon le site du Kennedy Space Center

 

©                                                        La Chronique Spatiale (2013)

Tag(s) : #Culture

Partager cet article

Repost 0