Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 


 

 

  Revoir la vidéo du lancement

Le vaisseau Soyouz TMA- 06M s’est envolé sans problème depuis Baïkonour en direction de la Station spatiale internationale. Deux Russes et un Américain composent l'équipage.

            On apprécierait presque le calme de cette semaine car la déferlante médiatique de Red Bull Stratos a occupé la Toile durant toute la semaine dernière. Si la performance de Félix Baumgartner reste pour le moins extraordinaire, en comparaison le lancement de Soyouz TMA-06M vers l’ISS, nous parait aujourd'hui un chouïa routinier pour ne pas dire anecdotique. Mais une mission dans l'espace est tout sauf anecdotique. Ainsi, la seconde moitié de l’Expedition 33 a ainsi parfaitement décollé ce mardi 23 octobre. Les trois hommes d’équipage doivent donc rejoindre la Station spatiale internationale (ISS) d’ici après-demain. Il s’agit des Russes Oleg Novitskiy et d’Evgeny Tarelkin qui réalisent ici leur première mission. Pour sa part, l’Américain Kevin Ford prend la route de l’espace pour la seconde fois car en septembre 2009, il était pilote à bord de la navette Discovery lors de la mission STS-128. Il assure à présent le commandement du complexe orbital pour une mission dont le programme scientifique comportera notamment des expériences médicales (effets de la microgravité sur la moelle épinière entre autres). Ce même programme scientifique prévoit également une surveillance des processus dynamiques de la Terre comme la fonte des glaciers mais aussi la réception de plusieurs vaisseaux cargos dont l'ATV4.

699501main crew 33 34 full full

L'équipage du Soyouz TMA-06M. Au centre, Kevin Ford

Un performance technologique et humaine

Le 12 novembre prochain, ce sera au tour de Sunita Williams et de ses équipiers Aki Hoshide et Youri Malenchenko de regagner la Terre à bord du Soyouz TMA-05M. A bord de l'ISS, l'Expedition 34 sera officiellement lancée mais l'équipage ne sera de nouveau complet qu'avec l'arrivée de Chris Hadfield, Tom Marshburn et Roman Romanenko dont le lancement doit en principe intervenir le 5 décembre depuis Baïkonour. Si Le ballet des Soyouz entre la Terre et l'espace semble routinier c'est une performance technologique et humaine. Mais depuis la mise en service du vaillant vaisseau en 1967, c'est une performance qui s'est tout de même rééditée à 116 reprises. 

Antoine Meunier

 

 

Photos : NASA TV/NASA

Contacts

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr

lachroniquespatiale@gmail.com

 

 

 

©                                                        La Chronique Spatiale (2012)

Tag(s) : #Vols habités-Exploration

Partager cet article

Repost 0