Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

AR200

 

Lancement réussi pour l'ATV Johannes Kepler à l'aide d'une Ariane 5 ES

 

Après  24 heures de report, l'ATV Johannes Kepler s’est finalement envolé à 22h55, heure de Paris du Centre spatial de Kourou (CSG). Destination : la Station spatiale internationale (ISS) qu’il devrait finalement rejoindre le 24 février.

 

Malgré une première tentative différé d’une journée, Jean-Yves Le Gall, patron d’Arianespace, peut se réjouir car l’année 2011 démarre en fanfare. Avec ce 200ème lancement réussi d’une fusée Ariane, le lanceur européen continue de prouver sa fiabilité pour expédier en orbite basse (LEO) des charges lourdes. L’ATV Johannes Kepler pèse tout de même plus de vingt tonnes. Il devrait s’accoupler à l’ISS dans huit jours , cette fois-ci, sans tests d’abordage. Compte tenu de la réussite de son prédécesseur en 2008, Kepler n’effectuera pas de manoeuvres  d’approche. « Jules Verne a démontré que les fonctions de contrôle de vol de l’ATV sont parfaitement sécurisées et fiables. », souligne-t-on chez EADS Astrium. La précédente mission a permis de qualifier le vaisseau qui, il y a trois ans, s’est révélée une réussite totale. Le Kepler n’effectuera qu’un voyage d’une semaine avant de rejoindre l’ISS.

ATV JKepler AR5cutaway,0

Environ quatre mois de mission

Embarquant 7,1 tonnes de charge utile, l’ATV 002 se présente comme la plus lourde charge de ce 200ème vol d’une fusée Ariane. Le Kepler atteint en effet les 20,1 tonnes contre 19,4 tonnes face à Jules Verne. Il se distingue notamment par des racks allégés permettant l’installation de marchandises en « dernière minute ». L’équipage devrait notamment recevoir 435 kilogrammes d’articles divers.

De plus, contrairement à un vaisseau comme l’HTV japonais, l’ATV est le seul vaisseau à accomplir des amarrages totalement autonomes avec une redondance entièrement automatisée. Il est le seul à assurer le reboost de l’ISS, c'est-à-dire la rehausse de l'orbite de l'ISS. Le Kepler passera environ quatre mois avant d'être envoyé au-dessus de l'océan Pacifique. Ensuite, le troisième ATV, L'Edoardo Amaldi, est d’ors et déjà programmé pour le 29 février 2012. La cadence s’accélère. Si trois vaisseaux sont encore programmés pour voyager jusqu’à l’ISS, Astrium a soumis une proposition à l’ESA pour les ATV 006 et 007. Oui mais après ? Astrium planche sur l’ARV, le projet de capsule récupérable qui permettrait de redescendre du fret de l'ISS vers la Terre. Mais n’y a-t-il pas une autre option à laquelle l’ESA pourrait songer lorsque le dernier ATV s’envolera d’ici quelques années depuis Kourou ? Alors qu’un autre lanceur célèbre démarre une seconde carrière en Guyane au cours de l’été prochain, il est des pistes qu’il serait intéressant d’envisager pour la seconde moitié de la décennie.

Antoine Meunier

 

 

Photos : ESA/ESA- D.Ducros

 

Contacts

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr

lachroniquespatiale@gmail.com

 

 

 

 

©                                            La Chronique Spatiale (2011)

Tag(s) : #Europe

Partager cet article

Repost 0