Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Discovery pour la dernière fois sur le PAD39A

Une maquette du poste de pilotage de Discovery (ici pour la dernière sur son pas de tir) est également exposé

 

Pour la première fois, la NASA organise hors des frontières des Etats-Unis à Stockholm, dans le cadre du Tekniska Museet, une immense exposition retraçant cinquante d'histoire de l'espace. Depuis le 27 janvier, quatre cents objets liés à l’astronautique sont ainsi offerts aux yeux des petits et grands.

La capitale suèdoise abrite l'un des plus célèbres vaisseaux maritimes dans un musée qui porte son nom  : le Vasa. Mais c'est un autre musée, le Tekniska Museet, qui abrite des pièces de collection d''une valeur toute aussi inestimable. Cinquante ans d’histoire de la conquête spatiale vous contemple dans ce prestigieux cadre. Si le visiteur peut visionner le film de Méliès tourné voilà plus d'un siècle, il  regardera avec un étonnement  certain une reconstitution de la capsule Liberty Bell 7 repêchée en 1999. Il s'arrêtera bien entendu devant la combinaison de Neil Armstrong, premier être humain à avoir foulé le sol lunaire. Des objets qui font revivre les instants les plus extraordinaires d’une aventure démarrée il y a cinquante ans lorsque Gus Grissom réédita  le saut de puce à 190 kilomètres d’altitude dans une engin un peu bizarre, mais identique à celui utilisé par son copain Alan Shepard en mai 1961. Avec le recul du temps, on a de la peine à croire qu’un homme a prit place dans un esquif aussi fragile. Et pourtant, la masse du vaisseau Mercury est juste équivalente à celle d'un petit monospace alors que la navette spatiale accuse près de soixante tonnes à vide.

Grissom

Une réplique de la capsule de Gus Grissom est exposée au Tekniska Museet

Une bibliothèque de trésors

Bien entendu, la NASA a donné une large place au programme lunaire Apollo  avec des trésors   telle qu'une réplique de la jeep lunaire des trois dernières missions ou encore un parachute tout droit sorti du vaisseau Apollo 17, dernier astronef ayant réalisé un voyage interplanétaire entre la Terre et la Lune. Et, hasard ou coïncidence, le musée accueille une réplique du cockpit de la navette Discovery qui vient de prendre la direction du Smithsonian Institute de Washington à l’issue de sa dernière mission. Un passionnant voyage dans le temps auquel doivent  d'ailleurs participer les astronautes  suédois Christer Fuglesang (STS-116 et STS-128) et  du Français Thomas Pesquet le 11 mai prochain afin de rencontrer le grand public. Si l'avenir des vols habités de la NASA n'est pas encore complètement dessiné, son histoire regorge d'une incroyable bibliothèque de trésors que l'on aimerait bien voir s'enrichir.

 

Antoine Meunier

 

 

Lien de l'exposition virtuelle : http://ahumanadventure.com

Lien du musée: www.tekniskamuseet.se 

 

Crédits photos : NASA

Contacts

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr

lachroniquespatiale@gmail.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

©                                            La Chronique Spatiale (2011)

Tag(s) : #Histoire & Culture

Partager cet article

Repost 0