Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 


  Premier essai orbital dans trois ans pour le MPCV

 

L’agence spatiale américaine l’a annoncé mardi 8 novembre, la capsule Orion, successeur de la navette, sera testée d’ici 2014. Nom de code de cette première mission : Exploration Flight Test-1.

La décision est donc prise, le premier exemplaire du MPCV effectuera un premier vol automatique en 2014. Toutefois, il faudra attendre encore 2021 pour voir un équipage embarquer dans ce vaisseau aux allures de capsule Apollo. C’est en effet à cette date que le SLS, (Space Launch System), doit être opérationnel pour un premier vol habité cent pour cent made in USA. Ainsi, l'animation 3-D mise en ligne sur le site de l’administration spatiale de l’oncle Sam montre le vaisseau lancé sur une orbite à très haute altitude pour tester les paramètres de rentrée lors d’un retour de mission interplanétaire comme la Lune ou un astéroïde. Après deux orbites, Il sera prévu, au terme de ce premier vol d'essai, que la capsule effectue ensuite un amerrissage sous parachutes au large de Baja en Californie dans l’océan Pacifique. Sachant que le SLS ne sera pas encore disponible, la fusée mise à contribution pour ce premier test sera un exemplaire de la Delta IV Heavy (lourd).

Delta-4H DSP-23 2

Le Delta IV-H (ici lors du lancement du satellite DSP-23) lancera le premier exemplaire d'Orion...

 

Un objectif prestigieux

Le palmarès de la Delta IV en version lourde n’est en effet pas très important. De plus, dès son vol inaugural en décembre 2004, la mission a partiellement échoué puisque la charge utile de démonstration n’a pas atteint l’orbite visée. Par la suite, le lanceur enregistre deux succès en 2007 (satellite DSP-23) et en janvier 2009 (satellite USA-202). En presque dix ans d’existence, les fusées de la famille Delta IV (Medium et Heavy) ont comptabilisé onze lancements dont dix succès. En 2014, le Delta IV-H se voit donc confier un objectif encore plus prestigieux : préparer le terrain pour le retour des Etats-Unis dans le domaine des vols habités. Toutefois, cette mission reste dévolue au SLS jusqu’à ce que celui-ci soit opérationnel car le Delta n’est, en principe, pas qualifié pour le vol habité. Pour l’heure, le futur "Exploration Flight Test-1" est en phase de préparation à la Nouvelle-Orléans. Un second essai automatique est également programmé pour 2017 et ce sera cette fois-ci avec le SLS. Par la suite, les responsables de l’agence souhaiteraient pouvoir avancer le premier vol habité de 2021 à 2019 rapporte le site Spaceflight. Tout dépendra cependant des budgets accordés à la NASA et dans un contexte de crise, tout reste à faire.

Antoine Meunier

 

slsblock1nasa1492011hrm

...Mais le premier tir avec le SLS n'interviendra pas avant 2017

 

 

 

Crédits vidéo/photos : NASA/US AIR FORCE

Contacts

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr

lachroniquespatiale@gmail.com

 

 

 

 

 

 

©                                                        La Chronique Spatiale (2011)

Tag(s) : #USA

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :