Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

P1010266

De gauche à droite, Véga, Soyouz et Ariane 5, les lanceurs utilisés par l'ESA

Cette première partie d'année 2011 fut riche en évènements astronautiques : le cinquantième anniversaire du vol de Gagarine, le retrait des navettes spatiales du service actif ou encore l'achèvement de la Station spatiale internationale (ISS). Désormais seuls les vénérables Soyouz assurent la desserte du laboratoire orbitant à quatre cents kilomètres d'altitude, le temps pour les Etats-Unis de travailler sur le successeur du Shuttle (vraisemblablement la capsule Orion-MCV). La Chine travaille elle aussi sur sa propre station. D'ici l'automne, elle devrait lancer le module de 8,5 tonnes, Tiangong 1 qui préfigure son propre complexe orbital. On aura d'ailleurs noté la présence du taïkonaute Zhaï Zhigang (mission Shenzou 7) lors du Salon du Bourget*. Volonté de la Chine de rechercher une collaboration internationale ou simple propagande ? Wait and see... A ne pas négliger non plus; l'Inde, qui affiche également des ambitions dans le domaine des vols habités. Pour sa part, l'Europe se dote d'une gamme complète de lanceurs avec le premier tir d'un Soyouz au Centre Spatial Guyanais (CSG) programmé d'ici la fin du mois. Enfin, le petit lanceur Vega devrait être tiré d'ici la fin de l'année.

Et il ne s'agit bien entendu que de quelques éléments non exhaustifs. En un mot, la fin d'année spatiale promet d'être chargée pour les acteurs de l'astronautique mondial. Mais en attendant, très bonnes vacances à tous...!

Antoine Meunier

 

Crédits photo : Antoine Meunier

Contacts


http://lachroniquespatiale.over-blog.fr

lachroniquespatiale@gmail.com

 

 

*Un cru exceptionnel pour Airbus ce dont on peut bien entendu se féliciter

 

©                                La Chronique Spatiale (2011)

Tag(s) : #Exploration

Partager cet article

Repost 0