Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

 

 
Vidéo du largage du Space Ship Two

  Largué au-dessus du Nouveau-Mexique par son avion-porteur le White Knight 2, le Space Ship Two de Virgin Galactic a volé pour la première fois lundi 29 avril avec son moteur allumé.

Seize secondes… C’est ce qu’aura duré la première combustion en vol du moteur hybride du Space Ship Two. Ce 29 avril 2013 marque donc une étape supplémentaire dans la réalisation de ce programme lancé en 2005. Un nouveau pas qui permet à l’avion suborbital piloté par Mark Stucky et Mike Alsbury de dépasser Mach 1,2 et d’atteindre les 55 000 pieds au cours d’un vol qui aura duré au total trois quarts d’heure (depuis le décollage du White Knight 2). « Cet objectif a été long à atteindre… », concède Kevin Mickey, le président de Scaled Composites, la firme qui construit le White Knight et le Space Ship Two. Après huit ans d’effort, il s’agit en effet d’une entrée en matière qui peut paraitre dérisoire au regard des performances que l’avion réservé aux touristes fortunés est censé réaliser (Mach 4 et plus de cent kilomètres d'altitude). Mais il ne s’agit pour l’heure que du premier essai motorisé. . Néanmoins, même s’il ne s’agit pour l'instant que d’un essai purement stratosphérique, Virgin Galactic prend une longueur d'avance sur ses concurrents les plus sérieux comme la société Xcor Aerospace avec son Lynx.

 

8692703645_94e4e77fcf_o.jpg

 

L’espace…bientôt ?

Si l’optimisme prédomine, d’autres vols propulsés devraient cependant suivre. Richard Branson l’a maintenant annoncé ; c'est un succès"qui ouvre la voie de manière réaliste à un vol dans l'espace d’ici la fin de l’année" . Mais les quelques 580 candidats actuellement sur la liste d’attente devront encore patienter encore un peu avant d’accomplir une incursion de quelques minutes dans l’espace. L’ouverture du tout premier vol commercial suborbital n’est pas encore fixée. Ce premier essai propulsé dans l’espace ne marque pas encore un aboutissement. Il marquera une étape de plus dans le processus de développement qui doit permettre le transport en toute sécurité de six passagers et de deux pilotes au-delà de la limite de Karman qui définit la frontière entre la Terre et l'espace.

 

Antoine Meunier

 

Crédits vidéo/photo : Virgin Galactic/Mars scientific.com-Clay center Observatory

Sources : Virgin Galactic

Contacts

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr

lachroniquespatiale@gmail.com

 

 

 

 Pas de chronique semaine du 8 mai, LCS reviendra vers la mi-mai

 

 

©                                                        La Chronique Spatiale (2013)

Tag(s) : #Tourisme spatial

Partager cet article

Repost 0