Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Inspiration_Mars_Artist-s_Concept.jpg

Comme la mission lunaire Apollo 8 en son temps, un vaisseau habité pourrait cette fois-ci survoler la planète Mars dans cinq ans

 

Deux personnes autour de Mars ? C’est possible. C’est du moins ce qu’envisage la Fondation Inspiration Mars du milliardaire Dennis Tito qui propose un survol habité de la planète rouge pour 2018.

 

Voulant peut-être jouer sur la nostalgie des vols Apollo, Dennis Tito, premier touriste de l’espace sur l’ISS en 2001, a annoncé le 27 février dernier une mission humaine vers Mars d’ici cinq ans. Un « one shot » qui se présente sous la forme d’un voyage de 501 jours et d’un survol à 100 miles* de la surface oxydée de la planète Rouge, avant d’entreprendre le voyage en retour libre vers la Terre. La date du départ est même fixée au 5 janvier 2018 pour un retour le 21 mai de l’année suivante. Pourquoi ? Parce qu’à cette période, l’alignement des deux planètes sera des plus favorables. Les rapprochements les plus propices entre la Terre et Mars ayant lieu tous les quinze ans, le délai de préparation est donc affreusement court au vu des multiples paramètres à prendre en ligne de compte pour une mission habitée aussi lointaine. Qu’il s’agisse des systèmes de support vie, du vaisseau et de la propulsion, de l’équipage ou encore de l’impact psychologique d’un éloignement aussi important sur les membres de ce futur équipage. Celui-ci serait fixé à deux personnes, apprend-on sur le site d’Inspiration Mars ; un homme et une femme constitueraient l’équipe ultime pour cette grande première. Un couple marié est même envisagé...pour le meilleur comme pour le pire pourrait-on dire.

Côté matériel rien n’est encore arrêté. Pour accroître l’espace habitable durant la mission, un module gonflable de type Bigelow Aerospace serait installé sur le futur vaisseau. Toutefois, rien n’est pour le moment arrêté.

 

Dennis Tito

Le milliardaire Dennis Tito a présenté "Une mission pour l'Amérique" dont le coût annoncé serait de l'ordre de 1,5 à 2,5 milliards de dollars (celui de la mission Curiosity)

 

Faire renaître le rêve

Cependant, la mission ne se fera que si l’équipage peut être ramené en toute sécurité. C’est en effet l’un des arguments avancés durant la conférence de presse où cette mission « pour l’Amérique » a été présentée au National Press-Club de Washington le 27 février dernier. Essayer de faire renaître le rêve de l’exploration, c’est bien cela la volonté de Dennis Tito et de Taber Mac-Callum, de la société Paragon : « faire quelque chose d’innovant et d’excitant ». Il est vrai que depuis 1972, aucune mission humaine n’a quitté l’orbite terrestre. On serait tenté de dire que « qui ne tente rien n’a rien ». Aller sur Mars, c’est bien sur le projet le plus ambitieux qui soit. Il fait appel à cette part d’inconnu et de folie qui faisait le sel des vols lunaires il y a 45 ans. Car il fallait tout découvrir. Cependant, l’argument de la sécurité est catégorique : « nous ne ferons cette mission que si nous sommes certains qu’elle est sûre », lit-on sur le site d’Inspiration Mars. La prudence reste de mise. Côté financement, la piste du mécénat est notamment avancée – et d’un éventuel support gouvernemental -, car l'entreprise n'a pas de visée commerciale.

Un projet qui reste quand même extrêmement risqué, suicidaire diront certains, mais il est évident que la Fondation mise sur pied par Dennis Tito va poursuivre le travail pour optimiser son entreprise. Est-elle réalisable ? C’est une réponse qui reste encore à écrire avec un saut dans l’inconnu qui n'a rien à voir avec celui fait lors du programme Lunaire. S'il peut être réalisé, il exigera une prise de risques inédite. Car une conquête nécessite forcément l’acceptation d’un risque. Un bémol quand même. On regrettera le caractère résolument américano-américain de la mission. Mais il faut bien une première fois…

Antoine Meunier

 

Sources: Inspiration Mars Foundation

Crédits photos :  Inspiration Mars Foundation/NASA

Contacts

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr

lachroniquespatiale@gmail.com

 

 

 

 

 

©                                                         La Chronique Spatiale (2013)

Tag(s) : #USA

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :