Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

vss1

La réplique de la navette Space Ship Two présentée à Farnborough

La firme détenue par le milliardaire britannique a levé le voile sur la mise au point de son avion suborbital. Ainsi, un premier vol motorisé du Space Ship pourrait avoir lieu d’ici la fin de l’année.

Richard Branson a profité du Salon aéronautique de Farnborough pour annoncer la qualification du moteur de son VSS Enterprise. Ailerons relevés, le fer de lance de la compagnie Virgin Galactic occupe une impressionnante place sur son podium. Définitivement, la communication est parfaitement maîtrisée à tous les échelons du groupe Virgin. En attendant, l’annonce faite ne manquera pas d’interpeller les observateurs car fortement décrédibilisé dans la presse l’an dernier, Richard Branson semble enfin livrer plusieurs éléments concrets. D’abord, un moteur dont le programme d’essais est terminé. De plus, il est également annoncé qu’un vol motorisé de l’Enterprise pourrait avoir lieu d’ici la fin de l’année. Autre point évoqué, et pas des moindres, 529 personnes auraient réservé un siège - ou bien déposé -, un acompte pour aller admirer la courbure de la Terre et connaître les joies de l’apesanteur durant un bref moment. Un chiffre qui dépasse le nombre actuel de personnes ayant séjourné dans l’espace depuis cinquante ans. Ce même chiffre sera lui-même dépassé avec le lancement du prochain Soyouz qui doit rejoindre de l’ISS ce dimanche. Toutefois, aucune date n’est encore arrêtée pour l’ouverture des vols commerciaux. Bien que le milliardaire déclare, cependant, vouloir réaliser un vol pour la fin 2013 avec ses proches. Mais une surprise est toujours envisageable.

LargageL1Le White Knight 2 devrait servir au lancement du futur LancherOne. Mise en service prévue en 2016

 

Elargissement de l’activité

Par ailleurs, dans le secteur spatial, Sir Richard Branson entend aller encore plus loin et véritablement diversifier son activité avec Virgin Galactic. Celui-ci propose à présent LauncherOne, un lanceur susceptible d’embarquer des satellites pouvant atteindre deux cents vingt-cinq kilogrammes pour moins de dix millions de dollars. Ce lanceur sera, bien entendu, lancé depuis le port d’attache du White Knight 2. Selon Richard Branson et l’exécutif de la compagnie, "le travail d’étude sur ce nouveau véhicule a déjà démarré". De plus, quatre clients, dont les firmes GeoOptics (observation de la Terre) ou encore Planetary Ressources qui compte, entre autres James Cameron parmi ses investisseurs, auraient déjà déposé un acompte, exprimant ainsi leur intention "pour plusieurs douzaines de lancements". Le principe d'un lancement par avion n'est certes pas nouveau mais LauncherOne ne manque pas d'intérets : des prix bas, il peut être déployé sur plusieurs sites. Ne reste plus qu’à fixer un calendrier pour ce nouveau véhicule qui pourrait démarrer son activité d’ici quatre ans. Souhaitons à LauncherOne d’être dans les temps…

 

Antoine Meunier

Sources : Virgin Galactic

Crédits photos : Stéphane Sébile / Virgin Galactic- Mark Chivers

Contacts

 

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr

lachroniquespatiale@gmail.com

 

 

 

(Dernière mise à jour : 13/07/2012) 

 

 

©                                                        La Chronique Spatiale (2012)

Tag(s) : #Tourisme spatial

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :